Archives de l’auteur : Pervenche Berès

EU’s credibility in the fight against tax evasion in question if blacklist of tax havens is butchered

Lundi 22 janvier 2018

Communiqué de presse du groupe S&D

S&D Euro MPs have warned that the EU will lose credibility if European finance ministers decide to remove half of the non-cooperative jurisdictions tomorrow, just one month after drawing up a blacklist of tax havens.

Slamming the lack of transparency in this decision making process, S&D Group spokesperson for economic and monetary affairs Pervenche Berès stated today:

« In December, the EU took the lead in the fight against tax havens by drawing up a list of 17 non-cooperative jurisdictions. It now risks losing a lot of its credibility.

(Lire +)

Commission spéciale glyphosate : le combat continue !

Jeudi 18 janvier 2018

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Au mois de novembre 2017, nous avions perdu la bataille contre le glyphosate, substance manifestement cancérigène, malgré une mobilisation sans précédent de la société civile, une bataille parlementaire sans équivalent, un travail de la presse formidable pour alerter sur cette menace. 18 États membres avaient piétiné le Parlement européen, seule institution représentant directement les citoyens.

(Lire +)

Pêche électrique : touchée, coulée

Mardi 16 janvier 2018

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Les membres de la délégation socialiste française au Parlement européen saluent un vote exemplaire : le Parlement s’est prononcé pour une interdiction totale de la pêche électrique en Europe ! C’est une belle victoire que nous devons à une large mobilisation citoyenne, qui ne devra pas être dénaturée lors des négociations en trilogue.

(Lire +)

Pologne : énième attaque contre le droit à l’avortement

Vendredi 12 janvier 2018

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Le Parlement polonais discute actuellement d’une législation visant à restreindre l’accès à l’avortement alors que les règles polonaises font déjà parties des plus restrictives d’Europe. En Pologne aujourd’hui, une femme ne peut avorter que dans trois cas : une malformation du fœtus, un risque pour la vie ou la santé de la mère et une grossesse résultant d’un viol ou d’un inceste. Mais c’était déjà trop. Cette nouvelle proposition rétrograde vise à interdire l’avortement en cas de malformation du fœtus.

(Lire +)

Pologne : il était temps !

Mercredi 20 décembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

C’est peu dire que la décision prise par la Commission européenne d’activer pour la première fois l’article 7 du traité de l’Union européenne contre le gouvernement polonais est bienvenue : voilà des mois qu’une telle décision était rendue nécessaire (http://www.deputes-socialistes.eu/?s=pologne). Le 15 novembre 2017 le Parlement européen s’était exprimé dans ce sens.

Les faits sont là : il y a en Pologne une violation grave de l’Etat de droit. Depuis l’arrivée au pouvoir du parti Droit et Justice (PiS) en octobre 2015, le gouvernement polonais prend des mesures qui sapent l’État de droit et menacent les droits fondamentaux. L’indépendance de la justice est bafouée, la criminalisation de l’avortement est sur la table, les demandeurs d’asile sont refoulés en violation totale du droit international et enfin la forêt polonaise de Bialowieza subit une déforestation massive.

(Lire +)

Uber : appelons un chat un chat

Mercredi 20 décembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a décidé aujourd’hui qu’Uber était un prestataire de services de transport et non un simple intermédiaire. Les membres de la délégation socialiste française au Parlement européen se félicitent vivement de ce jugement. Le support numérique (les applications, géolocalisation, etc.) n’est qu’un outil au service du prestataire qui propose un service bien défini : le transport de passagers !

Cette décision va permettre aux Etats d’encadrer les pratiques d’Uber.

(Lire +)

Autriche : le silence assourdissant de la France et de l’Europe

Mardi 19 décembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Il y a trois jours, l’extrême droite est revenue au pouvoir en Autriche, presque 18 ans après le Gouvernement Schüssel. Le Freiheitliche Partei Österreichs (FPÖ) a beau abriter des néo-nazis, tenir des discours ouvertement racistes et islamophobes, siéger comme le Front national au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés au Parlement européen, seuls les socialistes français et européens ont à la fois dénoncé son entrée au Gouvernement et le fait qu’il obtienne pas moins de trois ministères régaliens, l’intérieur, la défense et les affaires étrangères parmi six ministères au total.

(Lire +)

Brexit, où en sont les négociations de sortie ?

Mercredi 13 décembre Les débats de l’Humanité En direct du Parlement européen avec l’Humanité.fr, je débattais le 13 décembre dernier avec mon collègue Pascal Durand et le journaliste Jean-Jacques Regibier au sujet du Brexit, dans le cadre de la résolution votée par le Parlement européen en direction du Conseil européen des 14 et 15 décembre. Un an et demi après le référendum britannique, il semble beaucoup plus compliqué de quitter l’Union européenne que d’y rester… Entre tergiversations, retards et malentendus, nous avons fait le point sur les négociations de sortie.