Presse

Autorité bancaire européenne : le hasard fait parfois bien les choses

Lundi 21 novembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Hier, les ministres européens des Affaires étrangères ont décidé des nouvelles implantations post-Brexit de deux agences européennes, l’autorité bancaire européenne et l’agence européenne du médicament, actuellement installées à Londres. La première conséquence concrète du Brexit s’est donc jouée sur un coup de dés même si manifestement la France n’aura pas tout fait pour défendre Lille.

(Lire +)

Une Europe qui joint le geste à la parole et prend son virage social

Jeudi 16 novembre 2017

Tribune collective parue dans le quotidien belge Le Soir *

* Signataires : Nicolas Schmit, président du réseau ministériel Emploi et affaires sociales du PSE, ministre luxembourgeois de l’Emploi, du Travail, de l’Economie sociale et solidaire ; Sergei Stanishev, président du Parti socialiste européen (PSE) ; Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) ; Maria João Rodrigues, vice-présidente du groupe S&D au Parlement européen, présidente de la fondation européenne pour les études progressistes (FEPS) ; Pervenche Berès, présidente du réseau Europe sociale du PSE.

Une question résonne de plus en plus dans l’esprit des citoyens Européens : que fait l’Union européenne pour moi ? Elle est légitime, et une réponse claire et cohérente doit impérativement lui être apportée. Toutefois, trouver les mots justes ne suffit pas. Les citoyens européens remettent de plus en plus en cause la capacité des institutions et de l’Union européenne à agir dans leur intérêt.

(Lire +)

Défense commerciale : un premier pas vers une Europe moins naïve et plus protectrice

Mercredi 15 novembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un règlement essentiel dans la lutte contre le dumping. Les eurodéputés socialistes et radicaux se réjouissent de ce vote et félicitent Emmanuel Maurel, rapporteur pour le groupe des Socialistes et Démocrates, et Edouard Martin, fortement impliqué sur ce dossier majeur. Grâce aux actions menées pendant deux ans, nous venons de fixer des règles européennes fortes pour faire face aux pratiques commerciales déloyales.

(Lire +)

Pour un Fonds monétaire européen efficace

Mercredi 8 novembre 2017

Version longue de la tribune parue dans « Le Monde » et signée de :

Pervenche Berès, Députée européenne S&D (France), Porte-parole des Socialistes et Démocrates pour les affaires économiques et monétaires

Udo Bullmann, Député européen S&D (Allemagne),Vice-président du groupe Socialiste et Démocrate en charge du modèle économique et social

Roberto Gualtieri, Député européen S&D (Italie), Président de la Commission économique et monétaire

Six conditions pour la transformation du MES en FME

Dans le débat sur l’Union économique et monétaire, l’idée de transformer le mécanisme européen de stabilité (MES) en un Fonds monétaire européen (FME) progresse. Merkel et Schauble ont plaidé en ce sens, la question a été discutée à l’Eurogroupe et Juncker a annoncé que la Commission ferait une proposition le 6 décembre.

Le groupe S&D a longtemps milité en faveur de la création d’une capacité budgétaire et d’emprunt pour la zone euro. Nous avons clairement indiqué que cette capacité devrait être inscrite dans le budget de l’Union, gérée par un ministre européen des finances, membre de la Commission européenne et soumise au contrôle du Parlement européen et du Conseil. Les propositions actuelles sur le MES/FME sont nettement en-deçà de cette ambition : le groupe S&D est prêt à contribuer à des évolutions, mais certaines conditions devront être remplies pour qu’il puisse les soutenir…

(Lire +)

Faisons en sorte que le paradis devienne un enfer pour ceux qui fraudent le fisc

Lundi 6 novembre 2017

Communiqué de presse du groupe S&D

Following new leaks on massive tax-evasion schemes on a global scale – the so-called Paradise Papers – the S&D Group is calling on EU governments to unblock major EU decisions on VAT reforms, corporate tax transparency and on a common consolidated tax basis for multinationals.

S&D Group spokesperson on the Panama Papers committee Peter Simon MEP stated:

« After the LuxLeaks and Panama Papers revelations we get yet another profound insight into the parallel cosmos of tax avoidance, with its own laws for the benefit of a few and to the detriment of many. Illegitimate tax avoidance is no minor misdemeanour and has to become illegal! The business model of ‘tax havens’ has to be ended!

(Lire +)

#ParadisePapers : l’enfer de l’impunité fiscale

Lundi 6 novembre 2017

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

La liste des scandales relatifs à la fiscalité était déjà longue : Panama Papers, LuxLeaks, SwissLeaks… Ces scandales nous ont permis de renforcer la législation à l’échelle européenne, dans des proportions encore trop modestes, en raison du blocage persévérant et coupable de quelques Etats, mais dans la bonne direction, celle de la transparence, de la responsabilité, de la traçabilité et de la coopération.

Aussi, les nouvelles révélations publiées depuis hier dans la presse doivent nous aider à aller plus loin : les paradis fiscaux qu’on nommerait plus adéquatement les trous noirs fiscaux, agissent en toute impunité, en profitant de la compétition que se livrent entre eux les Etats.

(Lire +)

Quelles conséquences économiques pour l’UE après le départ du Royaume-Uni ?

Lundi 25 septembre 2017

Résumé du débat organisé par la Représentation de l’Organisation internationale de la Francophonie PubAffairs sur le Brexit

Le lundi 25 septembre, je participais aux côtés de Cinzia Alcidi, Chef de l’unité de politique économique au Centre d’études politiques européennes – CEPS, et de Mathieu Maes, Secrétaire général de la Chambre de Commerce Internationale – Belgique, au débat organisé par la Représentation de l’Organisation internationale de la Francophonie auprès de l’UE et PubAffairs Bruxelles, sur les conséquences économiques pour l’UE après le départ du Royaume-Uni.

L’événement était modéré par Gabriel Grésillon, correspondant à Bruxelles pour Les Échos.

(Lire +)

Bientôt un backstop pour l’Union bancaire

Jeudi 26 octobre 2017

Interview de Pervenche Berès parue dans Revue Banque N°813

L’Europe est en ce moment face à des choix qui vont la structurer pour l’avenir. Le traité budgétaire, entré en vigueur le 1er janvier 2013, doit être revu. La création d’un véritable final backstop, l’une des pièces manquantes à l’Union bancaire, est certaine.

En quoi l’Europe est-elle aujourd’hui à la croisée des chemins ?

Pendant la crise, des mesures d’urgence ont été prises mais elles n’étaient pas forcément optimales. Ainsi, le traité budgétaire [1], qui verrouille un peu plus les obligations des États membres, est intergouvernemental ; il mobilise à son service la Commission et la Cour de justice mais pas le Parlement. Donc, en termes démocratiques, cette situation n’est pas tenable dans le temps. Il était d’ailleurs prévu dans l’article 16 du traité budgétaire que, 5 ans après sa signature, ce texte serait intégré dans le cadre communautaire. Cette intégration obligera à une révision et nous sommes aujourd’hui à ce point de rendez-vous.

(Lire +)