Actualités

Perturbateurs endocriniens : la Commission européenne doit agir

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen
Bruxelles – jeudi 26 mai 2016 –

Les eurodéputés socialistes et radicaux ont longtemps été à la pointe du combat contre les perturbateurs endocriniens. Dès le mois de mars 2013, le Parlement européen a tiré la sonnette d’alarme.
Depuis, nous ne cessons d’exiger une législation européenne contre cette menace invisible et permanente, qui affecte déjà la santé des êtres humains : baisse de la fertilité masculine, puberté précoce, malformations congénitales, cancers du sein, etc. Ces troubles sont en nette augmentation ces dernières décennies et fortement corrélés aux perturbateurs endocriniens.
La Commission européenne n’a pas fait son travail ; elle n’a pas énoncé des critères pour les identifier. A l’initiative de la Suède, et avec le plein soutien du Parlement européen et de la France notamment, la Cour de justice de l’Union européenne a condamné la Commission européenne sur ce sujet à la fin de l’année 2015.

(Lire +)

Marché unique numérique : l’Europe peut gagner la bataille des contenus

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen
Bruxelles – mercredi 25 mai 2016

Les eurodéputés socialistes et radicaux saluent les propositions de la Commission comme une étape nécessaire vers la réalisation d’un marché unique numérique. Parce que les industries culturelles et créatives en Europe génèrent plus d’emplois que l’automobile ou le secteur pharmaceutique, parce qu’elles contribuent à l’économie de demain, nous serons très engagés et vigilants sur cette question.

Si le renforcement de la transparence et un meilleur accès des consommateurs aux produits et services en ligne vont dans la bonne direction, la proposition doit être renforcée pour vraiment protéger la diversité culturelle, la juste rémunération des créateurs et la sauvegarde des industries créatives et culturelles.

Nous nous félicitons de l’engagement de la Commission à lutter pour l’élimination des barrières inutiles et injustifiées aux achats transfrontaliers : c’est au bénéfice des consommateurs européens car il est inacceptable que l’on paie des prix différents pour le même service, que l’on provienne d’un État membre ou d’un autre.

(Lire +)

Eurogroupe sur la Grèce : des bonnes nouvelles, mais un calendrier dangereux

Communiqué de la délégation socialiste française au Parlement européen
Bruxelles – mercredi 25 mai 2016 –

Jusqu’à tard dans la nuit hier, s’est tenue, à Bruxelles, une énième réunion de l’Eurogroupe consacrée à la Grèce ; les eurodéputés socialistes et radicaux se réjouissent qu’un accord global ait enfin été dégagé.

Dans les bonnes nouvelles, le scénario d’une Grèce au bord de la faillite dès cet été s’éloigne, les créanciers s’engageant à débloquer des nouveaux prêts. Les efforts massifs du gouvernement hellénique en matière de réformes et de sérieux budgétaire ont été salués comme ils le méritaient.

(Lire +)

Videos

Dette grecque : le bon sens commence à l’emporter

Pervenche Berès (S&D). – Madame la Présidente, Monsieur le Commissaire, dans la variation des gammes que nous produisons sur la situation en Grèce, il me semble que trois leçons peuvent être tirées de la réunion de l’Eurogroupe, qui s’est tenue hier.

La première, c’est que les efforts massifs du gouvernement hellénique en matière de réformes et de sérieux budgétaire doivent être singulièrement salués. Il faut rappeler que les lois adoptées par Athènes, dimanche, sur le régime des retraites et sur l’impôt sur le revenu représentent plus de trois milliards d’économie annuelle. Ainsi, les engagements pris par Alexis Tsipras dans le cadre de l’accord noué l’été dernier sont tenus et sa crédibilité politique auprès des institutions non seulement ne peut pas être mise en cause, mais elle doit être, encore une fois, saluée et encouragée.

(Lire +)

La garantie jeunesse, c’est la mise en place d’un mécanisme totalement innovant

Pervenche Berès (S&D). – Madame la Présidente, Monsieur le Commissaire, ce débat est l’occasion de rappeler l’importance du combat pour l’emploi des jeunes et, sur ce chantier, il reste beaucoup à faire.

Dans ce Parlement, avec le Conseil et la Commission, nous avions mis en place la garantie jeunesse. Certains disent: « Mais elle n’est pas utilisée. Quels sont ces six milliards? Où sont-ils? »

Je vous le dis, dans un certain nombre de pays où cette affaire a été prise au sérieux, des efforts considérables ont été engagés, et nous voyons bien combien, aujourd’hui, il faut les prolonger.

(Lire +)

Urgence pour l’acier européen, pour l’achèvement de l’Union économique et monétaire !

Mercredi 13 avril 2016

Intervention en séance plénière

Pervenche Berès (S&D). – Madame la Présidente, sur la question de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie, tout a été dit.

Alors, je voudrais aborder deux autres conclusions du Conseil européen. La première, c’est celle qui dit qu’au mois de juin, lors du Conseil européen du 28 juin, la question de l’achèvement de l’Union économique et monétaire devra être à l’ordre du jour. Cette discussion doit être préparée, et je souhaite que, quel que soit le résultat du référendum au Royaume-Uni, pour lequel nous souhaitons un « oui » du peuple britannique à l’accord qui a été conclu, nous soyons en situation de mettre immédiatement sur la table la question de l’achèvement de l’Union économique et monétaire. Cette affaire n’a que trop tardé. Or, il y a urgence à consolider ce socle de l’Union.

(Lire +)