Joseph Stiglitz, vous la voyez comment l’Europe ?

Mercredi 16 novembre 2016   Mercredi 16 novembre 2016, je participais à l’émission « 500 Millions d’Européens : « L’Europe et l’euro vus par Joseph Stiglitz » avec Jean Quatremer. Le Prix Nobel d’Economie avait été l’invité du groupe S&D pour de nombreuses réunions au cours de cette journée pendant laquelle je l’avais interrogé à plusieurs reprises, notamment en matière de lutte contre les paradis fiscaux.

En savoir +

Zone euro : un budget spécifique peut changer la donne

Samedi 8 octobre 2016 Le 8 octobre dernier, je participais à l’émission « 500 millions d’Européens », sur BFM pour évoquer les grandes lignes de mon rapport sur un « Budget spécifique pour la zone euro »  avec Yann-Anthony Noguès (BFM), Jean Quatremer (Libération), Charles de Marcilly (Fondation Robert Schuman), Jean-Sébastien Lefebvre (Contexte).  

En savoir +

Avoir été président de la Commission et oser partir travailler chez Goldman Sachs, c’est totalement contraire à l’esprit européen

Les débats de l’Humanité

L’ancien président de la Commission européennne embauché par Goldman Sachs – la banque symbole de toutes les turpitudes du capitalisme financier mondial -, une ancienne commissaire européenne, Neelie Kroes, administratrice d’une société offshore aux Bahamas… ces scandales n’en finissent pas d’affaiblir la crédibilité de l’Europe, faisant le lit de tous les populismes. Je débats avec Eva Joly et Patrick Le Hyaric, dans le cadre des émissions organisées au Parlement européen par le Journal l’Humanité, et animées par Jean-Jacques Régibier.

(Lire +)

En savoir +

Actualités

Conflits d’intérêts de Barroso, Kroes, Oettinger… le Parlement européen doit pouvoir contrôler !

Bruxelles – jeudi 1er décembre 2016 –

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui, à une très large majorité, un rapport sur les déclarations d’intérêts des commissaires européens. Un des objectifs de ce texte, dont les mesures doivent permettre de vérifier scrupuleusement les intérêts financiers des commissaires de leur entrée en fonction à leur retour à d’autres activités, est de donner plus de pouvoirs de contrôle et de sanction aux eurodéputés. Après la multiplication des dérives et les scandales Kroes, Barroso ou encore Oettinger, ce renforcement des prérogatives du Parlement européen est devenu indispensable, à la fois avant, pendant et après le mandat des commissaires.

(Lire +)

Paquet TVA : une avancée à confirmer !

Bruxelles – jeudi 1er décembre 2016 –

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

La Commission européenne a mis sur la table une série de réformes sur la TVA en Europe dont nous nous félicitons. Les préoccupations que nous avons exprimées à l’occasion de la dernière session plénière ont été entendues.

Le système actuel, qui était théoriquement provisoire, est en place depuis 1993. Il comporte 28 législations différentes qui évoluent à 28 rythmes : c’est un casse-tête aux coûts énormes pour les PME qui, au sein du marché unique, n’ont ni les ressources, ni les moyens des multinationales.

(Lire +)

New VAT rules are good news for online businesses – EU member states should endorse them, say S&Ds

Group S&D – PRESS RELEASE

Brussels, Thursday 1 December 2016

S&D Euro MPs today welcomed the VAT rules proposed by the European Commission to make life easier for e-commerce and online businesses in the EU, and called on EU member states to support them.

S&D Group spokesperson on economic, financial and tax issues Pervenche Berès said:

« It is clear that the VAT rules had to be modernised in order to respond to the needs of the digital economy and the increased complexity of business structures in the EU.

« These proposals will simplify VAT rules for start-ups and micro-businesses selling online.

(Lire +)

Videos

170 milliards de fraude annuelle à la TVA : ce n’est pas acceptable !

Mercredi 23 novembre 2016

Intervention dans le débat sur le plan d’action pour combattre la fraude dans le domaine de la TVA

Pervenche Berès (S&D). – Monsieur le Président, je veux d’abord évidemment remercier notre rapporteur. Je crois que, dans la stratégie globale qui est en train de se mettre en place en termes de fiscalité, ce plan d’action de la Commission européenne pour combattre la fraude dans le domaine de la TVA est un élément bienvenu.

Lorsque l’on connaît les chiffres de cette fraude, on constate qu’il y a effectivement quelque chose qui ne va pas.

(Lire +)

Nous ne voulons pas n’importe quelle réforme structurelle

Mardi 22 mai 2016
Intervention en séance plénière dans le débat sur le semestre européen

Pervenche Berès (S&D). – Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, je pense que la Commission – lentement mais, je l’espère, sûrement – est en train d’amorcer un tournant. Je vois pour cela deux motifs, deux faits qui marquent ce tournant.

Le premier, c’est le fait d’avoir reconnu que l’Espagne et le Portugal avaient pris des mesures effectives et qu’une suspension des fonds structurels n’était pas nécessaire. Je crois que l’action de ce Parlement en ce sens a été déterminante et je m’en réjouis. Poursuivons ce dialogue structuré avec des résultats efficaces.

(Lire +)

La révision de la hauteur des fonds propres des banques doit tenir compte des besoins d’investissement de nos économies

Lundi 21 novembre 2016
Intervention dans le débat sur la question orale Bâle 3

Pervenche Berès, au nom du groupe S&D. – Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, nous discutons ici de ce que le comité de Bâle va adopter d’ici à la fin du mois et je crois que c’est très important que, en tant que vice-président, vous assistiez à cette discussion et que vous puissiez être l’avocat de ce Parlement, puisqu’au fond, nous savons très bien que nous sommes les principaux utilisateurs – les principaux bénéficiaires, si j’ose dire – des travaux du comité de Bâle. Nous sommes ceux qui appliquent avec le plus de sérieux et de consistance ces standards élaborés à Bâle.

(Lire +)

Livre vert sur les services financiers : des investissements à long terme et des consommateurs mieux protégés

Lundi 21 novembre 2016
Intervention dans le débat sur le Livre vert sur les services financiers

Pervenche Berès, au nom du groupe S&D. – Monsieur le Président, Monsieur le Vice- président, merci de votre initiative avec ce Livre vert sur les services financiers. Je crois que le rapport de mon collègue Ludvigsson donne une bonne analyse de vos propositions. Au fond, la question centrale, maintenant, c’est de savoir comment mobiliser l’épargne des particuliers et la mettre au service d’une stratégie européenne qui est nécessairement une stratégie d’investissement de long terme.

(Lire +)