Presse

It is a great day for European Culture and European artists and creators! » It is a great day for the European democracy!

Mercredi 12 septembre 2018

Communiqué de presse de l’Intergroupe “Industries culturelles et créatives » du Parlement européen

Après le vote sur la directive sur le droit d’auteur, Pervenche Berès et Christian Ehler, co-présidents de l’intergroupe Industries culturelles et créatives, ont déclaré : « Malgré une campagne de lobbying trompeuse, YouTube, Google et toutes les grandes plateformes ont perdu la bataille : les plateformes sont responsables des violations du droit d’auteur !

Aujourd’hui, une large majorité de députés du Parlement européen a clairement dit qu’il était temps de mettre un terme à l’utilisation de contenus culturels ou de presse sans autorisation ni rémunération. Les GAFA devront maintenant négocier d’une façon équitable avec les créateurs.

(Lire +)

S&Ds welcome the Commission’s proposal to fight money laundering across borders and call for enhanced power and additional resources for the EU’s supervisory institutions

Mercredi 12 septembre 2018

Communiqué de presse du groupe S&D

Following the publication of the European Commission’s proposal today to further strengthen the supervision of EU financial institutions, S&Ds called for additional resources to allow them to better fulfil their tasks. S&D MEPs welcomed the intention of the proposal to tackle money laundering and disrupt the financing of terrorist groups, but highlighted the need to fill the gaps in the EU supervisory framework.

S&D Group spokesperson on economic and monetary affairs, Pervenche Berès MEP, stated:

We welcome the proposal of the European Commission to amend the Regulation establishing the European Banking Authority (EBA) with a view to enhancing its role in anti-money laundering across borders.

(Lire +)

NGOs saving lives of migrants across the Mediterranean Sea – S&Ds nominees for the 2018 Sakharov Prize

Mercredi 12 septembre 2018

Communiqué de presse du groupe S&D

Socialists and Democrats in the European Parliament jointly nominated eleven NGOs that protect human rights and save lives of refugees and migrants across the Mediterranean Sea for the 2018 Sakharov Prize.

The nominated NGOs are: Proactiva Open Arms, SOS Mediterranée, Médecins Sans Frontières International, Sea-Watch, Sea Eye, Jugend Rettet, Lifeline, MOAS, Save the Children, PROEM-AID and Boat Refugee Foundation. All these NGOs are devoted to search and rescue missions for migrants and refugees fleeing war and terror trying to reach Europe. They’ve rescued thousands of lives and provided assistance, including medical, to people in distress.

(Lire +)

Droit d’auteur : l’Europe défend la démocratie face aux GAFA

Mercredi 12 septembre 2018

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Aujourd’hui, le Parlement européen a adopté sa position sur la directive droit d’auteur. Malgré un lobbying sans précédent des GAFA, une majorité d’eurodéputés a fait le choix de défendre les artistes, les créateurs et les journalistes, ce dont les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent.

La position adoptée par le Parlement européen permettra d’encadrer l’activité des GAFA et de les empêcher de diffuser massivement les œuvres des artistes européens sans autorisation et rémunération.

(Lire +)

Hongrie : un vote historique pour la démocratie

Mercredi 12 septembre 2018

Communiqué de presse de la délégation socialiste française

Aujourd’hui, le Parlement européen a réuni une majorité pour demander l’activation de l’article 7.1 du Traité face à la Hongrie de M. Orbán. C’est la première fois depuis sa création que le Parlement a voté un rapport visant à déclencher une telle procédure contre un État menaçant l’État de droit. Les eurodéputés socialistes et radicaux se félicitent de cette victoire historique pour le respect de nos valeurs communes.

(Lire +)

Droit d’auteur : «Notre combat est celui du juste prix»

Vendredi 6 juillet 2018

Interview parue dans Libération

Députée socialiste européenne Pervenche Berès, coprésidente de l’intergroupe Industries culturelles et créatives, estime que le projet de directive rejeté par le Parlement de l’UE ne menace pas les libertés, mais qu’avec son échec, c’est la culture qui est en danger.

Coprésidente de l’intergroupe Industries culturelles et créatives, Pervenche Berès est élue au parlement européen depuis 1994 où elle siège dans le groupe S&D (Alliance progressiste des socialistes et démocrates). Favorable au projet de directive sur le droit d’auteur mis en minorité jeudi par 318 voix contre 278 lors du vote du Parlement européen, elle reconnaît que les «Gafa qui volent les artistes et ne payent pas d’impôt ont gagné une bataille». Mais s’inquiète de «l’angélisme» de ceux qui pensent défendre les consommateurs en s’opposant au texte.

Vous le dites vous-même, c’est une grosse défaite pour tous ceux, à commencer par les sociétés d’auteur, qui se sont investies depuis des années dans ce combat au niveau européen…

Il faut le reconnaître, 40 voix, c’est un gros écart en notre défaveur. Le Parti populaire européen (droite) a plutôt tenu bon apparemment, il faudra voir ce qu’a donné notre camp. Tous ceux qui comme moi se battent depuis des années pour que les auteurs puissent disposer d’une juste rémunération à l’ère du numérique et de la diffusion massive de leurs contenus via les plateformes des Gafa ne peuvent cependant que déplorer la campagne de désinformation dont ce texte a été l’objet.

(Lire +)

Droit d’auteur : les libertés n’étaient pas menacées, mais aujourd’hui, la culture l’est

Jeudi 5 juillet 2018

Communiqué de presse de la Délégation socialiste française

Le Parlement européen a rejeté aujourd’hui le mandat de négociation voté par la commission des affaires juridiques du Parlement européen sur la directive droit d’auteur. C’est une décision inquiétante pour la culture en Europe que déplorent les eurodéputés socialistes et radicaux.

Pour Virginie Rozière, cheffe de file de la délégation socialiste et radicale de gauche sur ce sujet, « c’est un vote dangereux, qui menace directement les artistes, au seul profit des GAFA. La campagne violente et virulente organisée par ces derniers a malheureusement porté ses fruits.

(Lire +)